mercredi 10 novembre 2010

Petits dessins réalisés dans un lapsus de temps

Mardi 29 septembre 1977.
Voici en exclusivité et en images la dernière intervention de Linda Basmati. Acceptant très modestement l'invitation de la chaîne Média Fleuve, l'élue du M.F.H. (Mouvement de Force Hexagonale) s'est montré d'une grande simplicité. Ce fut l'occasion pour elle de répondre sur les différents sujets d'actualités. Mais aussi (et surtout) de revenir sur cette embarrassant "accident de langage", il y a deux jours dans l'émission Dimanche à Une.



Et dès les premières minutes, le ton fut donné. Soucieuse de remettre les choses dans leurs contextes, Mme Basmati s'attela à la tâche. A ce moment précis, deux indices sont venus tour à tour s'installer durant cette entrevue : celle des prix à la consommation, et celle de la température qui grimpait étrangement sur le plateau.
Accrochés à ses lèvres (et à son discours, bien sûr) présentateur et équipe technique n'en ont pas lâché une miette ! Les arguments avancés par la député sur l'inflation sont apparus tellement convaincants qu'il fut difficile après coup de ne pas sentir au loin ce parfum positif et de croire à une hausse de nos valeurs boursières. Sur ce point d'ailleurs, Linda Basmati a promis, non sans émoi, qu'elle se battrait de toutes ces forces pour élever la barre économique et la maintenir dans la hauteur. Quitte à exploser le plafond.


C'est donc sur cette note réjouissante et plein d'allant que s'est terminé l'émission. L'objectif de Linda Basmati semblait atteint et ce n'était pas pour déplaire à certains. Il se chuchoterait dans les coulisses du palais qu'il serait temps que cesse la tendance omniprésente de ces lapsus qui nous éloignent des choses essentiels.

Car le lapsus, quand il y en a un, ça va. C'est quand il y en a plusieurs que ça commence à poser des problèmes... de gorge.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire